Implantologie

Thumbnail

Les implants dentaires ou « racine artificielle » sont des vis de titane biocompatibles fixées dans l’os maxillaire permettant le remplacement d’une ou plusieurs « racines naturelles » manquantes. Il est alors utilisé comme support d’une couronne, d’un bridge ou d’une prothèse fixe, voire comme moyen de stabilisation d’une prothèse amovible. Cette technique permet de remédier aux inconvénients du bridge qui nécessite la mutilation de dents saines ou des appareils amovibles bien souvent inadaptés et responsables de nombreux désagréments ayant des répercussions sur votre état de santé.

Parce que l’implantologie dentaire représente le traitement le plus performant et le plus efficace de l’édentement, Dental Access a développé une expertise unique tout assurant l’accessibilité de ces soins haut de gamme au plus grand par l’application de tarifs fixés avec tact et mesure.

Le savoir-faire de ses praticiens fait de Dental Access le leader de l’implantologie en France.

L’excellence étant au cœur de ses préoccupations, Dental Access offre aux patients la meilleure prise en charge et assure la qualité des soins grâce à :

– Ses chirurgiens-dentistes sont spécialisés en implantologie. Il s’agit d’anciens internes des hôpitaux, sélectionnés pour leur cursus hospitalo-universitaire ainsi que leur expérience aux dernières techniques réalisées aux Etats-Unis
– Un examen pré-implantaire précis rendu possible grâce à un équipement d’imagerie de pointe (scanner 3D).
– Un devis complet permettant d’anticiper les dépenses et les remboursements des divers organismes de sécurité sociale et d’assurance complémentaire
– Une prise en charge globale et la mise en place d’un dispositif de prévention pour les patients présentant certaine pathologie
– Des protocoles de soins rigoureux et planifiés à l’avance
– Le choix de matériau de première qualité parmi les fabricants leader mondiaux dans le domaine
– La réalisation des soins dans des conditions d’hygiène et d’asepsie idéales notamment grâce à la présence de blocs opératoires faisant l’objet de contrôles réguliers par les inspecteurs de l’Agence régionale de santé
– Des équipements garantissant la sécurité et la prévention des risques sanitaires (bloc opératoire, salle de stérilisation assurant le traitement des dispositifs médicaux selon les dernières recommandations en matière de stérilisation, et ce toujours sous le contrôle de l’Agence Régionale de Santé)
– Une traçabilité rigoureuse de tous les matériaux utilisés en bouche avec notamment la remise d’un passeport implantaire

Le traitement implantaire en quatre temps

Diagnostic :

Comme pour tout traitement médical, une consultation préalable avec l’un de nos spécialistes est indispensable. Au cours de cette visite, un questionnaire de santé vous sera remis qui permettra d’établir un bilan de votre état de santé général (antécédents médicaux et chirurgicaux, prise de médicaments…).
Par ailleurs, le praticien examinera votre cavité buccale afin d’évaluer l’état de votre santé bucco-dentaire. Puis, un scanner 3D sera effectué pour évaluer la densitométrie osseuse, examen indispensable à un projet de traitement implantaire.

Phase chirurgicale :

En une même séance, plusieurs implants dentaires peuvent être posés. La pose d’implants peut également être associée aux extractions dentaires. La durée de l’intervention varie entre 30 minutes et 2 heures en fonction du nombre d’implants à poser et de la nécessité ou non de réaliser un comblement osseux. En fonction de plusieurs paramètres : nombre d’implants, nécessité d’une greffe osseuse ou non le risque de douleurs post opératoires est maîtrisé par la prophylaxie antibiotique et la prise d’antalgiques.

Phase de cicatrisation :

Cette période s’étend de 2 à 6 mois post chirurgicale. Elle varie en fonction de la qualité de l’os et du volume à régénérer.
Durant les mois suivants la chirurgie implantaire, des visites de contrôle sont nécessaires.

Phase prothétique :

Les étapes prothétiques peuvent être réalisées rapidement (2 à 3 rendez-vous dans les cas d’une couronne unitaire) ou au contraire nécessiter plusieurs rendez–vous (6 à 10 sur 2 mois), notamment dans le cadre d’une reconstruction complète.